Ne ratez pas le dernier Marché des Arts et des Délices, Marchés nocturnes de Daoulas, Mercredi 15 août prochain à partir de 18h00, Place du Valy (près du moulin).

Au programme : artisans, créateurs, commerçants, restauration, buvette, jeux en bois et... FEST NOZ !

Avec les "Sonerien Pen ar Bed" et les "Kanerien ar Vro Gernevodez"

Accès gratuit !

14 juillet à Daoulas

Comme chaque année, Anim’Daoulas vous invite à ses

Grandes puces de nuit

à partir de 18h

et Feu d’artifice

à la tombée de la nuit

Adada invite la Tournée des Abers

Vendredi 6 juillet à 20h00

Espace Jean Kernéis

"L'oiseau vert" de Carlo Gozzi

mise en scène de Sydney Bernard

Un spectacle hors normes où Carlo Gozzi se déchaîne sur la société vénitienne de 1765 en utilisant l'humour du texte,

le pouvoir des masques et la magie du conte. Une comédie fantastique où tout peut arriver !

Durée 1h30 - Tout public - Tarif : 10 €

Contact : association ADADA - 06 32 32 31 89

LES BALADES PHOTOGRAPHIQUES 2018

 

affiche balades 2018 web

J.D. OKHAI OJEIKERE et Medina DUGGER :

un hommage à la beauté des coiffures nigérianes

Conscient du rôle primordial de la photographie dans la préservation de la culture de son pays, J.D. Okhai Ojeikere constitue une photothèque de plus de 20 000 négatifs se rapportant à la danse, au théâtre, aux enfants… et dans laquelle il apparaît très vite que les photographies de coiffure – élément important de la culture nigériane – constituent un ensemble singulier.


Réalisée de 1968 à 1999 au Rolleiflex 6X6, la série « Hairstyles » rassemble plus de 1 000 clichés dont une trentaine sera présentée dans les jardins de l’Abbaye de Daoulas. Chaque coiffure est photographiée, essentiellement de dos « parce qu’elles sont abstraites et révèlent mieux l’aspect sculptural des coiffures. »


Pour Ojeikere, cette série est une oeuvre collective. « La coiffeuse exerce tout son talent, la cliente choisit sa coiffure pour elle-même et c’est l’admiration que j’ai pour ces coiffures qui m’a conduit à les photographier… La durée, la méthode, la structure et mon obsession contribuent à l’exemplarité de ce travail. Il trouve naturellement sa place dans la photographie, dans la mode, dans l’ethnographie et tout simplement dans l’art ».


La série « Chroma » de Medina Dugger, présentée dans les rue de Daoulas, rend hommage au travail d’Ojeikere en célébrant « les coiffures des femmes à Lagos, au Nigéria, à travers un objectif contemporain et fantaisiste ». Aujourd’hui, la laine et les extensions de couleur, accessibles sur les marchés locaux, permettent aux femmes d’exprimer leur créativité et de lutter contre les standards d’une beauté bien souvent euro-centrée. La série présentée dans les rues de la commune constitue un ensemble fortement coloré, contrastant ainsi avec les photographies d’Ojeikere.

Idée de sortie
Marredelapluie.fr
lien découvrir daoulas lien agenda lien office de tourisme
lien galerie photos lien marée site shom lien numero utile
lien restauration scolaire lien dechets lien contact
/